Animaux de compagnie 27.07.2020
Risque de zoonoses

La cohabitation avec les animaux de compagnie, qui font partie de notre environnement quotidien, présente un certain nombre d’avantages indéniables. Mais elle peut aussi favoriser la transmission d’agents pathogènes de l’animal à l'homme par contact direct (dermatophytes => teigne), par ingestion d’éléments microscopiques (toxoplasmose, ascaris, échinocoques) ou par l’intermédiaire d’un vecteur (leishmanies).

Chez l’animal, les signes de contamination n’apparaissent souvent que lorsque l’infestation est importante et durable. C’est pourquoi l’administration régulière de traitements antiparasitaires internes et externes aux animaux de compagnie est essentielle pour la prévention des zoonoses.

Afin de promouvoir les connaissances en matière de parasitologie et de prévention des zoonoses, des Guidelines sur le traitement des parasites de l’animal ont été développées au niveau européen par l’organisation Esccap (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites).
Les recommandations concernant par exemple les traitements vermifuges du chat et du chien sont disponibles en plusieurs langues sur leur site internet.
 

Avec les animaux de compagnie traditionnels, chiens et chats, dont le suivi vétérinaire est souvent assuré, le risque zoonotique est faible et connu. Il n’en est pas de même avec les NAC (nouveaux animaux de compagnie), de plus en plus fréquents, exotiques et variés. Ces animaux sont à l’origine de pathologies potentiellement sévères du nourrisson, mais également de la femme enceinte et du sujet immunodéprimé.

Le pharmacien peut jouer un rôle actif dans la prévention des zoonoses parasitaires en informant et sensibilisant les propriétaires d’animaux. Il peut notamment rappeler l’importance des précautions d’hygiène indispensables et d’un comportement responsable : éducation des enfants, lavage des mains, interdiction du léchage et du « lit commun ».

Sources :
ESCCAP Switzerland Guidelines
Conférence de formation sur la prévention des zoonoses parasitaires, Pharmagora Paris 2007, Dr B. Quinet, pédiatre ; Pr J. Guillot, vétérinaire.