Attention aux courges amères 26.10.2020
 

La famille des cucurbitacées comprend de nombreux fruits et légumes divers, tels que melons, pastèques, concombres, courgettes, citrouilles et courges ainsi que les variétés de courges décoratives.

On trouve la cucurbitacine, substance toxique et au goût amer, tout d’abord dans les courges ornementales. Les cucurbitacées sont cultivées pour l’alimentation humaine de façon à faire disparaître la présence de cette substance amère.
Toutefois, les courges sont des variétés hybrides pollinisées par les insectes. C’est ainsi que peuvent se produire des croisements à distance entre courges ornementales et courges comestibles. Les espèces issues de ces croisements peuvent ressembler à des courges comestibles, mais elles reproduisent la cucurbitacine. Ce problème apparaît presque exclusivement dans la sorte Cucurbita pepo. Le goût amer nous oriente sur la teneur en cucurbitacine. On le remarque dans la pulpe de la courge crue, mais également après sa cuisson.

Les symptômes typiques observés après la consommation de courges amères sont : salivation, douleurs abdominales, nausées, vomissements et diarrhée qui peuvent, lorsqu’ils sont persistants, entraîner une perte en eau dangereuse et nécessiter une consultation médicale.

En résumé ne jamais manger de courges ou de mets à base de courges amères et les recracher tout de suite.

Sources :
Tox Info Suisse, 10/2017 : Haute saison de la courge. Courge amère dangereuse ?
Frohne, Pfänder; Giftpflanzen – Ein Handbuch für Apotheker, Ärzte, Toxikologen und Biologen; 5. Auflage Deutscher Apotheker Verlag 2005