Intolérance au lactose 19.06.2020
Quel lait infantile peut-on utiliser ? 

En Suisse, la majorité des laits infantiles classiques contiennent du lactose, sauf :
_Bimbosan Bisoja (6665611, 6665628, 6665634) : préparation pour nourrissons dès le 1er jour à base de protéines de soja, sans lactose, sans gluten, végan.

L’intolérance au lactose peut être associée à d’autres allergies et/ou à des troubles digestifs. Lorsqu’une indication médicale est posée et confirmée par un médecin, par ex. lors de troubles congénitaux du métabolisme (malabsorption du lactose), un lait thérapeutique sans lactose pourra être prescrit. Parmi les aliments spéciaux sans lactose** pour nourrissons et enfants en bas âge, on distingue plusieurs catégories :

_Laits sans lactose : Beba LF (7631614), dans le cas d’une simple intolérance au lactose.

_Laits à base de protéines hydrolysées extensives : Alfaré (0933217, 7769014).
Il s’agit de préparations hypoallergéniques semi-élémentaires, ce qui signifie que les protéines ont été hydrolysées jusqu’à l’obtention d’acides aminés et de petits peptides. Ces préparations sont indiquées p. ex. également en cas d’allergie/intolérance aux protéines de lait de vache et/ou autres intolérances alimentaires, ou de maladies inflammatoires du type digestif de type entéropathie allergique.

 _Laits à base uniquement d’acides aminés : ces produits sont réservés pour les cas sévères d'allergie et/ou d'intolérance alimentaire avec altération de la fonction gastro-intestinale. 
Alfamino (7769013), Milupa Aptamil Pregomin AS (7760584), Neocate Infant (7345759) jusqu’à 12 mois puis, dès 1 an, Neocate Active (4255518), Neocate Advance (5633483) ou Neocate Junior (7508279).

Les laits thérapeutiques sont classés comme « Aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales » et sont pris en charge par l’assurance-maladie.

**Selon l’Ordonnance du DFI sur les aliments spéciaux, une denrée alimentaire est réputée exempte de lactose lorsque le produit prêt à consommer contient < 0,1 g de lactose / 100 g ou 100 ml.

Source :
Vademecum de nutrition pédiatrique, Editions Médecine&Hygiène 2017