Swissmedic 23.09.2020
Mise en garde contre la « Solution minérale miracle, MMS »

Swissmedic met en garde contre le produit prétendument miraculeux appelé « Solution minérale miracle » ou « Miracle Mineral Supplements » (MMS sous sa forme abrégée) ainsi que contre d'autres produits similaires comme le dioxyde de chlore, CDL, CDS et « Master Mineral Solution ». Les générateurs servant à fabriquer du dioxyde de chlore chez soi (« frequency generators ») font également partie du monde nébuleux des produits mis en vente illégalement.

Le MMS n’est pas un remède miracle. L’ingrédient principal de ce produit est un composé chimique, le chlorite de sodium, qu’il ne faut pas confondre avec le sel de cuisine (chlorure de sodium), car il est dangereux d’ingérer du chlorite de sodium. Le fait de le mélanger avec un acide (souvent vendu avec le produit en question), qui est présenté comme un « kit d’activation », entraine la production d’un gaz, le dioxyde de chlore, qui est irritant et dangereux pour la santé.

À travers le monde, les scientifiques multiplient les mises en garde contre le MMS. Dans de nombreux cas, ce produit a causé de graves intoxications. Les effets allégués de cette préparation face à des maladies graves comme l’autisme, le paludisme, le cancer, le sida ou, plus récemment, les infections par le coronavirus, ne sont ni plausibles ni corroborés par des études dans le cadre desquelles son efficacité et sa sécurité auraient été analysées de manière sérieuse. Les produits présentés comme traitant des maladies sont des médicaments et ne peuvent pas être mis sur le marché sans autorisation officielle.

L’institut conseille aussi de faire preuve d’esprit critique face à la multitude de livres, de brochures, de guides et de vidéos sur le MMS et le dioxyde de chlore, souvent accompagnés d’avis de clients dithyrambiques, mais aussi face aux produits dont la publicité est faite en ligne ou lors de séminaires.

Source : Swissmedic Actualités, 22.09.2020