Gants chirurgicaux et d’examens 20.04.2020
Tableaux récapitulatifs

Les gants chirurgicaux, appelés également gants opératoires ou gants-OP, sont conditionnés stérilement par pièce ou par paire et peuvent être de différentes couleurs, poudrés ou non poudrés. Le praticien aura également le choix du matériau. Le latex, en raison de sa résistance, de sa solidité et de son élasticité, est très utilisé en salle d’opération. Il convient particulièrement pour des gestes précis, exigeant de la sensibilité et de la dextérité. Pour les personnes souffrant d’allergies, des alternatives telles que le néoprène existent, bien que plus épais et moins confortable.
En chirurgie, le « double gantage » est parfois adopté car il assure une meilleure sécurité : le porteur enfile d’abord un sous-gant de couleur foncée puis un gant extérieur translucide ou de couleur plus claire.

Les gants d’examens sont largement employés dans le domaine médical, que ce soit pour un simple changement de pansement jusqu’aux travaux de laboratoire, en passant par les soins dentaires.
Là aussi, le choix du matériau est important (vinyle, nitrile, latex, etc.). A titre d’exemple, le latex n’est pas résistant aux agents chimiques organiques tels que les solvants, les huiles et les graisses. Pour l’application de pommades, des gants en nitrile sont recommandés.

Nous avons préparé deux tableaux récapitulatifs des différents gants d’examens et opératoires (listes non exhaustives, avril 2020) que vous pouvez télécharger en cliquant sur les liens indiqués ci-dessous.

Source :
Informations des fabricants

Liens :
Gants chirurgicaux
Gants d'examens